AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  


avatar
191 Messages :
27/02/2016 Date d'inscription :
Melaly -
Fondatrice & Plume
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Avr - 8:51
Bonjour à tous,
Comme je suis une grande lectrice, j'ai tendance à boulotter de multiples livres.
Donc voilà, j'ouvre ce sujet avec mon dernier livre lu.

LoveStar de Andri Snær Magnason

Résumé : « Peu de temps après que les mouches à miel eurent colonisé Chicago, les papillons monarques furent saisis d’un étrange comportement. […] Au lieu d’aller vers le sud rejoindre leurs quartiers d’hiver, ils se dirigèrent vers le nord. » C’est ainsi que s’ouvre le roman, fable imaginative et pourtant étrangement familière, tenant à la fois de Calvino et des Monty Python.
Face à la soudaine déroute de toutes sortes d’espèces volantes, le génial LoveStar, vibrionnant et énigmatique fondateur de l’entreprise du même nom, invente un mode de transmission des données inspiré des ondes des oiseaux, libérant d’un coup l’humanité, pour son plus grand bonheur, de l’universelle emprise de l’électronique. Et développant au passage quelques applications aussi consuméristes que liberticides… Avec des hommes et des femmes ultra connectés payés pour brailler des publicités à des passants ciblés, le système ReGret, qui permet « d’apurer le passé », ou le rembobinage des enfants qui filent un mauvais coton. Autre innovation, et pas des moindres, en faveur du bonheur humain : les âmes sœurs sont désormais identifiées en toute objectivité par simple calcul de leurs ondes respectives.
Quand Indriði et Sigríður, jeunes gens par trop naïfs et sûrs de leur amour, se retrouvent « calculés », ils tombent des nues : leur moitié est ailleurs. Les voilà partis, Roméo et Juliette postmodernes contrariés par la fatalité, pour une série de mésaventures cocasses et pathétiques, jusqu’à ce que leur route croise celle de LoveStar lui-même, en quête de son ultime invention…
Source : babelio


"Mon retour sur ce livre
L'auteur de ce livre est islandais. Je ne sais pas si cela influence la manière d'écrire, mais je pense que la culture de ce pays joue vraiment dans l'histoire et dans la manière de mener le livre.
Je ne saurai pas dire si c'est un bon livre ou non. C'est juste .... Bizarre. C'est le seul mot que je peux utiliser pour décrire ce livre.
Je dirai que c'est assez clair et épuré, tout en étant brouillon (contradiction bonjour). Le style de l'écriture est assez agréable et épuré mais la narration est confuse car on navigue entre passé/présent, et en suivant des personnages différent. De plus, j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire hormis pour la fin. Mais comme j'adore les dystopies, je me suis accrochée tant bien que mal pour pouvoir le finir.

Le monde est particulièrement intéressant au niveau de l'organisation et la liaison faite entre mort et amour est assez curieuse, mais pas si idiote que cela."

A vous ~



avatar
842 Messages :
20/05/2016 Date d'inscription :
20 Age :
Nin'gyou Korosu -
Barista & Régisseuse
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Mai - 15:36
Alors moi je suis entrain de lire À la recherche de Dracula: carnet de voyage de Jonathan Harker, de Pascal Croci et Françoise-Sylvie Pauly

Résumé: « En 1999, le jeune Miles Alastair James effectue un remplacement à la bibliothèque d'Exeter, dans le Devon. Il passe ses journées aux archives, où il a la charge de trier les ouvrages les plus détériorés. Au cours d'une séance de "dépoussiérage", il découvre un singulier journal, celui d'un certain Jonathan Harker, lequel inspira l'écrivain Bram Stocker pour l'écriture de son roman Dracula, publié en 1897.

La lecture de ce carnet nous plonge au cœur du myth du vampire ; jour après jours, sans le savoir, Jonathan s'enfonce un peu plus dans les ténèbres... »


Mon avis actuel:
Je ne l'ai pas encore fini, mais je l'apprécie déjà énormément ! L'histoire est totalement fictive, mais les auteurs la rendent crédible en y ajoutant des cartes, des précisions sur les lieux, les coutumes etc. De plus, le design du lire est juste magnifique: il n'y a pas autant de texte que dans un bon gros roman, mais il y à énormément croquis de personnages, de paysages, et d'autres détails comme les petites taches d'encre et  l'adhésif qui sert à accrocher les documents complémentaires, comme dans un vrai carnet de voyage !
La seul chose qui m'a vaguement dérangé était le fait qu'on a seulement des bouts d'histoire, et donc il arrive de se perdre un peu, de ne pas comprendre ce qui s'est passé entre deux pages, mais on s'y habitue vite.
Réputation du message : 100% (1 vote)



avatar
46 Messages :
17/07/2016 Date d'inscription :
shadhunters -
Illustrateur
Voir le profil de l'utilisateur https://shadhuntersblog.wordpress.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/ShadHuntersGraphic/ https://twitter.com/https://twitter.com/ShadowHGraphic
Dim 17 Juil - 15:59
Mon dernier livre lu :

Titre
: Wild Heart de Lily Haime
Catégorie : M/M
Résumé :

« Es-tu en colère Gabriel ? »

Cette question, le docteur Grant lui a posé pendant trois ans, à chaque début de séance, durant toute sa détention au centre correctionnel de Red Wing.

Quand Gabriel en sort, elle reste dans sa tête comme un disque rayé. Et, de fait, Gabriel est toujours en colère. Quand il se souvient d’où il vient, de ce qui est arrivé à son père, de quel genre de sang coule dans ses veines. C’est cette colère qui l’a poussé à brutaliser Vicky, ce jeune gay de son lycée, toujours un peu trop souriant, un peu trop heureux. Il ne faisait pas grand-chose, il le poussait juste un peu. Jusqu’au jour où le garçon a dévalé un escalier, et en est resté handicapé.

Depuis qu’il est sorti du centre correctionnel, Gabriel essaie de refaire sa vie. De travailler dans un garage. De renouer des liens avec sa sœur, qui l’a pratiquement élevé. Mais la colère, elle, est toujours là. Et le jour où sa route recroise par hasard celle de Vicky, il se pourrait bien qu’elle renaisse, dangereuse, incontrôlable... ou bien qu’elle se transforme en autre chose, tout aussi sauvage.

Mon avis :

Ce livre est... comment dire... Difficile à exprimer le sentiment exacte que je ressent. Car dans ce bouquin tu passe à : joie, colère, tristesse. La tristesse débarque comme une claque qui atterrie sur ta joue violemment. Ça fait mal .

La plume de l'auteur est parfaite, les histoires d'amour homosexuelle ne sont jamais tendre et belle comme on le pense. Et ce n'ai pas que basé sur le sexe. Beaucoup pense que si et pourtant non.

L'histoire de Gabriel et Vicky est.. captivante, malgré les bas à cause de Gabriel et de son fichu caractere. Il es trés prenant. J'ai que le format ebook et je pense me le prendre en version papier, car oui je veux le re-lire. <3 Un gros coup de coeur. La plus part des bouquins que je lis; parfois il y a trop de "blabla" pour rien et je vais pas mentir qu'il m'arrive de sauter des passages, car trop long. Mais dans ce livre c'est le premier que je lis entièrement sans sauter un passage, car il y a ni trop, ni moins. En fait pour tout vous dire il y a pas assez mdr. J'ai adoré franchement. Et donc ceux qui aime les bookmarker M/M, je vous le conseil celui-ci.

Voilà mon avis :). ps : sorry pour les fautes glisser --'




avatar
191 Messages :
27/02/2016 Date d'inscription :
Melaly -
Fondatrice & Plume
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Juil - 22:43
Je n'ai jamais osé lire de BxB en fait...Je ne me sens pas à l'aise de lire ce genre de chose... surtout quand il y a des scènes de sexe, mais bon que ce soit hétéro ou homo, je n'aime pas les romances en fait. Les trucs mignons oui, mais généralement, les trucs sexe, non non non, mon cerveau refuse ^^"
Je ne sais pas pourquoi :/



avatar
46 Messages :
17/07/2016 Date d'inscription :
shadhunters -
Illustrateur
Voir le profil de l'utilisateur https://shadhuntersblog.wordpress.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/ShadHuntersGraphic/ https://twitter.com/https://twitter.com/ShadowHGraphic
Dim 17 Juil - 23:28
Ahh ça... c'est pas tout le monde qui peu apprécier les M/M. Pourtant je suis passé par là, mes débuts j'arrivais pas, j'étais complètement bloquer et j'avais peur de savoir dans quoi j'allais me lancer. Et finalement, je suis satisfaite. Après ça dépend du roman aussi, j'ai commencé avec une fiction basé sur un des shipp que j'aime beaucoup. Au début on se sent pas totalement à l'aise, mais si on met les scènes de sexe de côté ça passe crème ^^.

J'aime beaucoup lire des romans M/M, je ne lis que de ça d'ailleur. Ce que j'aime le plus c’est l'intrigue, le sens de l'histoire, j'aime aussi que les relations prennent du temps, j'aime aussi qu'on en sache plus sur les personnages etc.

Wild Heart est un coup de coeur, c'est brutale( par rapport au personnage G), intense et les scènes de sexe sont même pas détailler, c’est super simple.  Il y a aussi " Prince Captif" cette saga est génialisme, pas ( presque) de scène de sexe, c’est médiéval, beaucoup d'intrigue, d'histoire de guerre, de roi etc ça je pense que même si t'as pas à l'aise avec je suis sûre que tu pourrais apprécier  "Prince captif"... Après ça dépend de toi ^^.

Faut un petit début à tout forcement, faut pas se forcer, soit on aime pas, soit pas du tout à l'aise faut pas tenter- quoi que ça dépend -, mais moi en tout cas, ça m'a débloquer sur le fait que j'étais pas à l'aise sur les romans M/M. Puis bon dans les romans M/M il y en a pleins sans scène sexe ^^.  Voilà voilà... Tu sais pas pourquoi ? moi je pense que tu as peur de savoir dans quoi tu risque de plonger ^^.



avatar
16 Messages :
13/08/2016 Date d'inscription :
piou -
Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Aoû - 15:24
Je pense que je vais commencer par vous parler d'un livre que j'ai lu il y a un moment mais qui je pense me marquera à vie. Attention néanmoins ce livre n'est pas à la porté de tous.

Titre : Bleu presque transparent
Auteur : Murakami Ryu

Résumé : Bleu presque transparent relate, en une succession de courts chapitres, quelques journées dans la vie d'un groupe d'adolescents. Journées ou plutôt nuits vides d'espoir d'une "génération perdue" et désillusionnée qui s'abîme dans la destruction. Sexe, drogue, musique, violence... le tableau serait d'une banale désespérance s'il n'y avait ce mélange de distance quasi clinique et d'infinie générosité dans le regard porté sur les personnages. Dans Tôkyô oppressante et triste, Ryû, Kei, Okinawa payent, dans leur corps qu'ils ruinent avec constance, l'absence d'âme d'une société. Et leur déchéance possède la couleur du bleu presque transparent de la pureté.

Mon avis : On se fait happer par le livre. On s'engouffre dans les pages comme les personnages s'engouffrent dans l'insalubrité de la vie. Le texte est cru, il n'enjolive pas les choses au contraire il les montre tels quels sont au point de les exagérer. Ça dépeint un Tokyo que beaucoup n'imagine pas, un Tokyo loin des drama et manga que nous pouvons lire. C'est une réalité (parfois exagéré néanmoins) salle et choquante. J'ai envie de dire, c'est le revers de la médaille d'une ville active et moderne. Personnellement j'ai l'impression en lisant ça de voir l'Amérique de l'orient. Mais tout est digérable quand on se dit que c'est une fiction et c'est ce que l'on se dit jusqu'à la dernière page quand on tombe soudainement sur une lettre de Ryu à son amie Lily. Cette fin donne une impression d'auto-biographie. Ce n'en est certes pas une, mais cette impression vous colle à la peau à la fin de votre lecture.
Ce n'est pas le premier, ni le dernier livre que je lis de cet auteur qui n'a pas de pitié pour l'image de son pays, mais c'est sans doute celui qui me marquera le plus.


Edit : Shadhunters tu m'as donné envie de découvrir ton livre, du coup j'ai téléchargé un extrait en eBook :)
Edit 1 : bon je viens de finir l'extrait de Wild Heart qui va jusqu'au chapitre 2 et j'avoue que j'apprécie beaucoup la dynamique d'écriture de l'histoire et la façon dont le personnage semble évoluer, étant dans une latence incertaine face à son passé. Je pense que je craquerai rapidement pour me le procurer en entier.



Contenu sponsorisé -



Page 1 sur 1
Sauter vers: